La Start'up est dans le pré
salon-agriculture

Un concours de start-up dans la plus grande ferme de France : « La start-up est dans le pré » au salon de l’Agriculture de  Paris – 28 février – 1  mars 2015

« La Start-up est dans le pré » est un concours qui permet à des personnes de tous horizons de pouvoir créer leur entreprise, en étant coachés par des professionnels de la création d’entreprise innovante. Un événement fédérateur, qui cherche à unir tous les talents pour le succès des entrepreneurs, et des territoires de demain.

Crée par la pépinière d’entreprises Via Innova-Pays de Lunel en 2012, repris par Lozère Développement en octobre 2013, c’est aujourd’hui Supagro Montpellier, en partenariat avec l’INRA qui organise la troisième édition du concours sous un format événementiel unique :

« FAIRE SE RENCONTRER, TRAVAILLER ET CREER ENSEMBLE, TOUS LES ACTEURS ET PARTIES PRENANTES DE L’AGRICULTURE DE DEMAIN »

En plein cœur du Salon de l’Agriculture de Paris, du 28 février au 2 mars 2014, 10 agriculteurs, 10 entrepreneurs et 10 étudiants vont former des groupes projet autour d’une innovation portée par 10 chercheurs de l’INRA. L’objectif ?

UNIR TOUS LES TALENTS POUR LE SUCCES DE L’AGRICULTURE DE DEMAIN

Les deux premières éditions ont montré que mélanger des acteurs, des talents, des personnes ressources de tous horizons, les faire créer ensemble, accompagnés par des pointures de l’innovation et de l’écosystème des start-ups, donnait des résultats immédiats et souvent incroyables.

Pourquoi un tel concours au Salon de l’Agriculture ?

Supagro Montpellier forme les ingénieurs du monde agricole, mais aussi de l’agro-alimentaire de demain. Et l’école va aller plus loin, en créant sa pépinière d’entreprises, suite logique à son incubateur Agro Valo crée en …. Le Salon représente l’événement annuel où se rencontrent tous acteurs, il était don naturel d’en profiter pour les faire travailler ensemble, co-construire un avenir commun.

Qui a intérêt au succès de l’agriculture de demain ?

Vous, moi, nous ! La planète n’a jamais eu autant besoin du collaboratif. L’open-innovation commence ici, par des rencontres, et par l’organisation d’actions collectives portées par trois valeurs ortes : progrès, partage et performance.

 Tous les acteurs, participants, coachs, accompagnants, seront réunis le vendredi 28 février à 17h30 pour le lancement officiel du concours. Trois temps forts vont rythmer alors presque 48 heures de création non stop.

Le marché aux Bestiaux : les 40 participants vont former des groupes en fonction de leur affinité, mais aussi en fonction de leur personnalité et compétences. Les chercheurs de l’INRA vont annoncer leur invention ou innovation, avec pour objectif de fédérer une équipe homogène autour d’eux. C’est le moment fort du « marché aux bestiaux », qui se déroulera pendant la nocturne du Salon, et la soirée INRA.

L’abattoir: Dès le vendredi soir, les groupes formés vont être plongés dans la création. Ils vont se retrouver le samedi matin dans les espaces de travail prêtés gracieusement par notre partenaire « Parrainer la croissance » . Toute la journée, ils vont ainsi développer leurs idées, coachés par des consultants de haut niveau, et par les équipes des pépinières et incubateurs d’Agrovalo de Montpellier, Polen de Lozère Développement, et Via Innova Pays de Lunel. L’abattoir est un pré jury qui se déroulera le samedi à 17h, au Salon de l’Agriculture. Tours les groupes vont passer devant tous les coachs pour présenter leur projet en une minute. Et convaincre ainsi ce pré-jury de les laisser continuer l’aventure, et de bénéficier en même temps de conseils avisés.